Top 10 albums punkrock 2016 par Sylvain Stricanne

Top 10 albums punkrock 2016

par Sylvain Stricanne

Se cantonner à 10 albums est vraiment compliqué quand on adore la musique ou les musiques. Il y a des choses un peu plus existentielles vous me direz!!  les choix sont restés toutefois cornéliens. De plus le développement de l’écoute en streaming au travers des plate-formes du style Bandcamp décuple les découvertes et noie un peu plus les choix. J’ai donc choisi de rester sur mon style de prédilection : le punkrock et support CD (sauf pour un album). Le classement est aléatoire et je dois avouer qu’il concerne quand même beaucoup de groupes bien établis.

 

FACE TO FACE: “Protection” – Punkrock Californien

Les Californiens quinquagénaires sont de retours, non pas qu’ils avaient stoppé la musique mais avaient levé le pied. L’arrivée de “Protection” sonne comme l’envie de montrer que le groupe en a toujours sous le capot et qu’ils peuvent se targuer d’être une des plus grande influence du style punkrock des années 90. Du riff lourd et rapide aux mélodies tout y est pour les fans du genre. C’est un 20/20.

CHIXDIGGIT: “2012” – Popunk

CHIXDIGGIT est vraiment typique des college band Américain ou Canadien pour le coup puisqu’ils viennent de Calgary. Avec un première signature chez Sup Pop, ils se sont retrouvés rapidement sur un label plus à leur taille (Honest’s Don). Ce nouvel album signe aussi un retour sur le devant de la scène avec toujours cette fraicheur adolescente et des mélodies qui restent en tête facilement.

GET DEAD: “Honestly Lives Elsewhere” – Punkrock teinté de folk

En moins de 10 ans ils ont su conquérir le monde avec leur punkrock de qualité avec cette touche de folk/punk pas dégueulasse. Le chanteur a une voix bien typée et qui claque bien avec la tonalité général du groupe et forcément de cet album. Un style rauque abîmé par la clope et l’alcool. C’est aussi un sans faute pour cet album. Le groupe est aussi à voir en concert: ça tombe bien, ils seront au Brakrock en Août prochain.

NOFX: “First Ditch Effort” – Punkrock traditionnel

NOFX a force des choses et des shows ont développé une image de grosse machine musicale. On les a retrouvé dans beaucoup de très gros festivals, mais ils continuent toutefois de faire des petites scènes. Ils ne prennent pas la grosse tête et perpétuent ce qu’ils font de mieux en punkrock. Fat Mike se fait un album pour se déculpabiliser de toutes ces années d’excès dans la drogue et de haine politique. La guitare basse claque, El Hefe toujours très bon à la gratte expérimente un peu moins qu’à son habitude et Melvin semble plus présent. Du bon NOFX pas transcendant mais essentiel.

USELESS ID: “State Is Burning” – Punkrock/Hardcore

Et oui le punkrock est présent en Israël. Il n’y a pas de raison!!! et USELESS ID le fait vraiment avec brio. Leur nouvel album mélange habilement mélodies Punkrock et hargne Hardcore. On y retrouve un style très proche des mastodontes  de Good Riddance pour le côté punchy, des lignes très NOFXiennes voire même Lagwagonienne. Les breaks sont nombreux pour donner un rythme bien particulier. Je mets aussi un 20/20.

RAY ROCKET: “Do You Wanna Go To Tijuana?” – Acoustic Punkrock

Si vous connaissez Teenage Bottlerocket, RAY ROCKET est le chanteur principal et frère jumeau du défunt batteur du combo. Cédant à l’envie de s’exprimer seul comme beaucoup d’autres punkrockeurs en ce moment, il nous offre une réinterprétation pratiquement solo à la guitare acoustique des morceaux emblématiques du quatuor. Il a ajouté quelques titres de son cru. Cela donne un “Do You Wanna Go To Tijuana?” simple et sincère. Il est parfois un brin mélancolique.

BILLY TALENT: “Afraid Of Heights” – Punkrock/Post-Hardcore

Deux personnalités donnent toute la couleur et la vivacité aux Canadiens de BILLY TALENT: Le charismatique Benjamin Kowalewicz, le chanteur criard et l’énigmatique Ian D’Sa à la guitare tranchante (en drop D en permanence depuis 1993). “Afraid Of Heights” ne déroge pas à la qualité toujours égale des compositions du groupe. Droit au but est le maître mot. J’adore le système question réponse avec les chœur développé par BILLY TALENT. Là aussi, il n’y a rien de révolutionnaire mais tout est indispensable au final.

THE ADOLESCENTS: “Manifest Density” – Punkrock Originel

Il n’y a pas plus iconique que THE ADOLESCENTS mais aussi peu connu dans le mainstream punkrock que ce groupe. Ils ont eu une place important dès le début des années 80 en créant le son Orange County. Ils sont revenus en force avec Tony Cadena au chant et Steve Soto à la basse depuis quelques années pour nous offrir 4 excellents albums politisés à fond. Les papys ont toujours cette envie de partager et voyager. “Manifest Density” est encore une diatribe virulente contre la société et ses excès. Un must dans le style.

THE RUMJACKS: “Sleepin’ Rough” – Punk-Celtic

Oui!!! Punk-Celtic et non l’inverse car c’est bien le côté punkrock qui ressort de l’album de ses Australiens. On retrouve dès le début la flûte Irlandaise traditionnelle, la mandoline a aussi une part belle, mais le chant de Frankie McLaughlin est bel et bien punkrock à la Pogues. Ambiance Pub assurée pour les fans de Dropkick Murphys, Flogging Mollys ou Real McKenzies.

TENDER DEFENDER: “Tender Defender” – Emopunk

Les fans de Iron Chic, Modern Baseball ou Red City Radio peuvent s’arrêter net devant le superbe mini-album de ces New-Yorkais qui sont allés pêcher chez Samian le meilleur de l’Emo. Le double chant accentue la tension dans les compositions. Les petites lichettes de guitare en arrière plan sont vibrantes et apportent une note originale. Je mets un 22/20.

 

En conclusion, le choix est impartial, mais voici les albums qui ont beaucoup tournés sur ma platine cette année. J’aurai pu ajouter l’excellentissime nouvel album de RANCID, le nouveau PULLEY ou les néo-Ramones énergique MEAN JEANS dans ce style, OFF WITH THEIR HEAD, JEFF ROSENSTOCK….Mais déjà l’année 2017 est faste avec le nouvel album de DROPKICK MURPHYS….

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *