REPUBLIC OF ROCK’N’ROLL : « Upside Down » par Romain Richez

REPUBLIC OF ROCK’N’ROLL : « Upside Down »

Genre : Rock / Power Rock / Power Bien Electrique

Par Romain RICHEZ

CD-L4PPériode pré-élections présidentielles oblige, si on profitait de ces temps de primaires républicaines et socialistes, pour réformer notre bonne vieille Vème République ? Si on oubliait la séparation des pouvoirs pour faire place à l’uniformisation de tout le système dans le rock’n’roll ? Et si quatre héros du Peuple emménageaient à l’Elysée en déposant les valises de Louis Bertignac à Matignon ? Ou encore si Nono de Trust arrivait à la tête du Ministère de l’Education Nationale, juste pour remplacer la flûte par la guitare électrique dans les cours d’enseignements du secondaire ? Et pour la jouer philosophico-intellectuel et ne plus rien envier à Thomas More et son Utopie, on pourrait théoriser tout ça dans un ouvrage dépoussiérant intitulé La Rockotopie ou le Upside Down ? Mieux ! Avec ça, la France en plus d’être la Patrie des Droits de l’Homme pourrait même devenir la REPUBLIC OF ROCK’N’ROLL… Alors, pour l’amour de la France multicolore et décibelleuse, on vote ?

Mais avant toute élection, il y a la campagne presque publicitaire pour conquérir fiefs et campagnes, exhibition ici intitulée Upside Down… Et juste pour dresser un bref aperçu d’un discours qui sera, probablement, prononcé par le quartet parisien lors d’un prochain meeting devant des milliers de personnes ou lors de futures joutes politiques en direct sur une grande chaîne : REPUBLIC OF ROCK’N’ROLL est là pour tout envoyer valser et mettre du neuf à la place. Voilà qui est acté ! D’ailleurs, il faut bien se rendre à l’évidence et l’admettre, le « Rocking Boy » revêt à lui seul tous les atouts du parfait candidat présidentiel et de l’homme providentiel par excellence : honnêteté (« You’re A Liar »), bravoure (« Only Brave Men ») et surtout refus de mourir (« Don’t Want To Die »)… Et son programme électoral est aussi simple que facile à retenir, d’ailleurs cela peut se résumer à quatre lettres : R.O.C.K ! Mais pas le Rock vu et revu, plutôt le Rock déjanté du changement, le Rock visionnaire et futuriste, en d’autres mots le Rock du Progrès avec un grand P (« 2014 », « Mystics Friends »). En parlant progrès, niveau communication REPUBLIC OF ROCK’N’ROLL assure également, le quatuor parisien n’ayant rien trouvé de mieux pour élever sa cote de popularité jusque sur les Champs de l’Elysée, que d’écarter ses adversaires à grands coups de riffs électrifiés et refrains repris en cœur ou plutôt hurlés à plein poumons jusqu’au bout de la nuit (« Sing With Me », « Under Moonlight »). Quant à la sempiternelle question du lien populaire, ce candidat rêvé est-il proche du peuple ? Mais carrément, REPUBLIC OF ROCK’N’ROLL c’est le groupe de la pub pour les Espaces Culturels Leclerc ! Et est-ce qu’il est influant ? Carrément aussi ! Tu m’étonnes, quand tu connais le grand et iconique Louis Bertignac ainsi que le non moins grand et iconique (mais un peu plus chevelu quand même) Norbert Krief, les 500 signatures pour postuler à la présidence c’est largement dans la poche. Mais quand tu les fais jouer pour toi (« Cyber Killer / Veggies Can Kill » pour Nono et « French Bashing » pour Loulou), c’est complètement la présidence qui est dans la poche…

Alors pour 2017 la seule alternative sera musicale est relèvera d’ailleurs plus du rock que de l’alternatif. Bref, de quoi faire peur aussi bien aux écolos, aux cocos et à tous les autres pour les résultats de 2017… Du coup, et comme le slogan des nouveaux candidats l’affirme si bien : « Fans de Rock, unissez-vous et demandez votre passeport pour la « Republic Of Rock’n Roll », le Gouvernement du Riff va remettre de l’ordre dans vos playlists ! ».

Pour les fans de : Rock tout simplement !

Tracklist :
  1. 2014
  2. Mystics Friends
  3. Sing With Me
  4. Rocking Boy
  5. Under Moonlight
  6. The Guy In Red
  7. You’re A Liar
  8. French Bashing (Featuring Louis Bertignac)
  9. You Got It
  10. Cyber Killer / Veggies Can Kill (Featuring Norbert Krief)
  11. Only Brave Men
  12. Blue Diamond Road
  13. Golden Place (Accoustic Version)
  14. Don’t Want To Die

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *