NEW MODEL ARMY au Splendid

NEW MODEL ARMY

au Splendid, Lille-Fives, le 02 mars 2017

Par Sylvain STRICANNE

Le Splendid est certainement la salle idéale pour accueillir ce genre de groupe intimiste qu’est NEW MODEL ARMY. L’ancien cinéma avec ses quelques sièges en velours et ses moulures décrépies qui donnent un style unique au lieu. La scène est très proche du public, permettant une forme de communion qui correspond parfaitement à la musique de nos Anglais. Le public est aussi atypique que le groupe ce soir, je sens la présence massive des fans des premiers jours : “they got the look” même 40 ans après les débuts. Je remarque aussi que beaucoup d’Anglophones sont venus les voir et je peux les comprendre.

Après une brève introduction NEW MODEL ARMY a choisi le titre idéal pour lancer le concert et mettre l’eau à la bouche: “Here Comes The War” avec son orgue lancinant, sa montée en puissance dramatique. Puis Justin Sullivan enchaîne déjà avec un autre titre tout aussi grave: “Winter” et ses sublimes riffs acoustiques. Décidément ce soir le groupe veut rester dans le côté obscur de sa créativité avec “Part The Waters” qui fait partie du dernier album comme “Winter”. Comme il s’agit d’une tournée promotionnelle et anniversaire de leur presque 40 ans d’existence, le combo nous a joué quelques titres supplémentaires du dernier album. S’ajoutent à cela d’anciens titres du premier album. Mais s’il y a une chose qui a enchanté les fans, c’est bien le moment où Sullivan prend sa guitare acoustique pour réinterpréter des titres plus anciens. Tout son savoir-faire créatif brille pleinement. Enfin pour clôturer le show, le rappel a été intense car NEW MODEL ARMY a repri ses plus grands titres dont : “Get Me Out”, “Stupid Questions” et “Vagabonds”.

Avec un peu plus de 1h30 de show le groupe a offert un show varié et plaisant où l’émotion a battu son plein à chaque parole prononcée par le leader de NMA. Son approche musicale est unique. J’espère les revoir prochainement dans une nouvelle tournée jusqu’à leur 50 ans d’existence. Why not !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *