MARTHA HIGH & THE ITALIAN ROYAL FAMILY

MARTHA HIGH & THE ITALIAN ROYAL FAMILY

A Marcq en Barœul [59] Théâtre Charcot / Vendredi 17 Novembre

Par Guillaume A

Vendredi 17 novembre, on sentait une certaine émotion quand les organisateurs de la soirée annonçaient l’invitée du soir : Jazz en Nord en partenariat avec la ville de Marcq-en-Barœul programmait MARTHA HIGH. Ce nom vous dit peut-être quelque chose : 30 années aux côtés de James Brown et 10 autres auprès de Maceo Parker ! Ça fait une belle carte de visite.

De la soul et un peu de funk donc au Théâtre Charcot, une téléportation dans les années 60-70 à la différence que cette musique inventée par des musiciens afro-américains est aujourd’hui interprétée, avec pas mal de talent, par une formation européenne : L’Italian Royal Family (emmenée par l’ambassadeur de la soul en Italie Luca SAPIO). Il faut dire que la soul a plusieurs vies et MARTHA HIGH l’a vu naître, mourir et renaître. Elle a fondé son premier groupe vers la fin des années 50. James Brown l’a repérée alors qu’il était au sommet. Elle est devenue, au fil des années, sa chanteuse attitrée. En 2000, elle suivra un ancien saxophoniste du groupe : Maceo Parker. Plus tard elle choisira d’avoir son nom en haut de l’affiche accompagnée par les Bordelais des Shaolin Temple Defenders.

L’an passé, elle sort son troisième album Singing For The Good Times sur le label Blind Faith Records. MARTHA HIGH est montée sur scène sans rien cacher de ses 72 printemps mais plus le show avançait plus on avait l’impression qu’elle rajeunissait. Elle nous a offert 1h30 de spectacle en deux sets évoluant doucement de la soul à des rythmes plus funk. Sa voix, sa prestance, son énergie en ont bluffé plus d’un ! Elle s’amuse avec ses musiciens, avec humour, elle parle au public, le fait chanter et en toute simplicité, sur le dernier morceau, elle l’invite même à monter sur scène pour danser avec elle.

Quel plaisir enfin d’assister à cette standing ovation finale amplement méritée… oui le public s’est enfin levé pour danser après s’être trémoussé durant 1h15 sur son siège. Après le concert, elle viendra partager humblement un temps avec son public et dédicacer un album qu’elle adresse à « tous les gens qui aiment la musique, qui aiment la vie ». Artiste insatiable, elle vient de sortir un album intitulé Tribute to My Soul Sisters avec les ambassadeurs du funk japonais Osaka Monaurail, groupe tokyoïte emmené par Rio Nakata qui perpétue l’héritage du Godfather Of Soul, James Brown.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *