GLOWIN SHADOW – « Ghosts, Fools & Fakes – Deluxe Edition »

GLOWIN SHADOW – « Ghosts, Fools & Fakes – Deluxe Edition »

Genre : Rock Alternatif Survolté

Par Romain RICHEZ

Entre nous, quel groupe peut se vanter d’avoir des musiciens zombifiés le lundi et posant quasiment entièrement à poil le jeudi ? Ou encore quel groupe peut se vanter de venir de Paris et de donner dans le rock, en son sens alternatif, sans avoir à rougir devant les grosses machines à frics ricaines ? Ou encore quel groupe a récemment sorti son premier album, album qui décoiffe ta mère et ta grand-mère ? Ou encore quel.. Bon ok c’est lourd à force. Tout cela pour dire qu’aujourd’hui on découvre puis on partage cette petite pépite française du rock qu’est GLOWIN SHADOW. Alors, comme d’habitude la chronique ne sera absolument pas objective et elle finira par dire que ce disque s’écoute au plus vite. Bref, GLOWIN SHADOW et son Ghosts, Fools & Fakes – Deluxe Edition ne sont, ni plus ni moins, que d’énormes coups de cœur !

Sorti fin 2016, Ghosts, Fools & Fakes – Deluxe Edition est une compilation – réédition des deux premiers EPs de GLOWIN SHADOW en un seul et unique album (l’EP Ghosts, Fools & Fakes étant sorti en 2014 et Ghosts, Fools & Fakes, Vol.2 l’année suivante). Alors forcément, le résultat accouchant de cette concentration, n’est autre qu’un disque au rock qui tache et dont les traces indélébiles qu’il laissera ne partiront pas de tes oreilles. Pour la petite histoire et la présentation, fondé en 2013, GLOWIN SHADOW fait dans le rock revigorant et revivifiant ! Alliant à l’énergie instrumentale habituelle de l’alternatif une voix mélodieuse et assez unique pour qu’on la détache de tout ce qui se fait actuellement, la musique de GLOWIN SHADOW s’apparente à un ensemble de titres plus accrocheurs les uns que les autres et dont chaque écoute se révèle comme assouvissant une soif incommensurable de rock qui décoiffe (« Glowin In The Shadow », « We Need To Talk… ») ! Avec ses refrains entêtants n’ayant pas à rougir de leur entreprenante impétuosité ou de leur intrépide et hardie fougue audacieuse, Ghosts, Fools & Fakes – Deluxe Edition est un album parfait et rafraichissant capable de faire retrouver sa jeunesse à n’importe quel auditeur, lui rappelant ainsi l’adolescent boutonneux qu’il était, et ravivant par la même occasion la flamme admirative pour les groupes alternatifs qui le faisaient rêver (« Liars Die », « What’s Going On ? », « Halloween Party »). Mais pourtant, GLOWIN SHADOW ne s’arrête pas là, les cinq zikos osant sortir de leurs sentiers battus et composant un album homogène dans un univers reconnaissable et ô combien envoutant perpétué par le son lui-même, mais également diverses pistes ambiantes, notamment par l’ensemble des « Fleeting Delight » (« Fleeting Delight I », « Fleeting Delight II », « Fleeting Delight III »). Ajoutons à cela, l’alternance à souhait entre mélodies claires et passages plus lourds (« Requiem », « Unleash Your Shadow »), et Ghosts, Fools & Fakes – Deluxe Edition atteint le summum. A ce propos, la collaboration avec Max Rodriguez-Medallo, chanteur de Merge (oui oui, le groupe frenchie ayant pondu la bombe qu’est l’album Elysion) est remarquable (« Schizophrenia ») ! Et c’est lorsque l’on pense que GLOWIN SHADOW a déjà atteint le summum, a trouvé son identité sonore et qu’il ne peut plus surprendre, que le quintet prouve le contraire ! Puisque bien plus que de se contenter de faire une simple réunion des titres du groupe, ce premier album présente également quelques versions bonus apportant une seconde « jeunesse » (ils n’ont pas cinquante ans non plus hein…) aux singles « We Need To Talk… » et « What’s Going On ? ». L’un devenant pour l’occasion une version acoustique (« We Need To Talk… (Acoustic Version) ») et l’autre une version piano (« What’s Going On ? (Piano Version) »), assurément loin de l’énergie du reste du disque mais tout aussi étonnamment réussis et qu’émotionnellement sublimes !

Alors peu importe le style, électrique-énergique ou acoustique-piano, en fait, dès la première écoute, GLOWIN SHADOW finit par te faire violer ou défoncer la touche relecture ou lecture en boucle. Et même si la souris, la chaine hifi ou le lecteur CD finissent par mal supporter cet incessant besoin, les tympans eux se régalent et l’oreille jubile. En somme, Ghosts, Fools & Fakes – Deluxe Edition est une envie de se remuer et la nécessité de bouger son boule et ses épaules au son d’une galopade sonore parfaitement maitrisée. Mais surtout, Ghosts, Fools & Fakes – Deluxe Edition est un excellent disque d’alternatif qui fera vibrer alternativement tant le côté énervé de n’importe quel zombie que le côté émotif de n’importe quel être humain. Une sacrée réussite !

Pour les fans de : Thousand Foot Krutch, Vise Versa, Sixx : A.M., Three Days Grace etc.

Tracklist :
We Need To Talk…
Schizophrenia (Feat. Max Rodriguez-Medallo From Merge)
Fleeting Delight Act I
Requiem
What’s Going On ?
Fleeting Delight Act II
Halloween Party
Glowing In The Shadow
Fleeting Delight Act III
Liars Die
Unleash Your Shadow
We Need To Talk… (Acoustic Version)
What’s Going On ? (Piano Version)
Schizophrenia (Original Version)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *