FRANK TURNER / FOREST POOKY / SAM DUCKWORTH aux 4 Écluses

FRANK TURNER / FOREST POOKY / SAM DUCKWORTH

21 Mars 2017 / 4Écluses à Dunkerque

Par Sylvain STRICANNE

Heureux qui comme Frank Turner a fait un beau voyage. C’est à la suite d’une tournée interminable qu’il  décide de pousser plus loin sa passion du partage musical en jouant solo aux 4Écluses. Oui quoi, à Dunkerque au lieu d’un grand festival où nous aurions été 10 000 à l’acclamer. Mais là, 300 personnes maximum, de vrais fans venus de France mais aussi d’Angleterre, d’Allemagne et forcément de Belgique.

Frank n’est pas venu seul: SAM DUCKWORTH ouvre pour lui et le français FOREST POOKY. SAM DUCKWORTH c’est le finger picking tout en délicatesse, il virevolte entre les couplets, tape en contre-temps sur la caisse de sa gratte pour donner une rythmique. Il nous a offert 6-7 titres splendides et suffisants. Sa musique a surmonté le brouhaha de fond de salle des fans qui attendaient TURNER. Un changement de plateau un peu long à mon goût (oui, c’est pas comme s’il y avait des amplis et une batterie, il y a juste une guitare à changer) et le blagueur FOREST POOKY entre en scène pour un set d’environ 1 heure. Cela peut paraître long car il n’a pas d’album complet, que des Ep mais il a bien rempli son créneau. Un style très percutant qui fait comprendre pourquoi il s’était tant appliqué à préparer un jeu de corde de rechange au cas où….Très vite il nous a joué ses titres phares pour notre plus grand plaisir le dansant “Dance with Me” et “Choosing Lies“, titre dont il a réussi à accentuer le côté dramatique déjà bien prononcé. “I’ve been kinappned by Alien” vient détendre l’atmosphère déjà bien cool qu’a su poser FOREST. On sent bien que le sieur a l’habitude des tournées, il sait dialoguer avec son public et emmener même les néophytes dans son univers.

Enfin, celui que tous et toutes attendaient peut enchaîner pour, il me semble, plus d’1h40 de solos. FRANK TURNER sans ses Sleeping Souls, c’est un évènement, mais en fait pas tant que cela. En discutant avec lui en coulisse, il m’apprend être venu plusieurs fois en solo dans le Nord pour jouer à Mouscron et Tournai. Il parle bien français , est super cool alors que je ne le connais ni d’Eve ni d’Adam. Il aurait pu faire sa star, mais que nenni. Il le montrera tout de suite après sur scène qu’il est un mec simple et sympa. Il aime parler, raconter des anecdotes, expliquer  la genèse de certains titres. FRANK TURNER est généreux au point de partager 2 titres inédits de son prochain album en préparation et de ne pas se contenter d’être la personne centrale de ce concert en faisant participer le public. Les fans connaissent les paroles par cœur, pas simple, car ses titres ne sont pas forcément des répétitions de couplets et refrains, mais des vraies histoires de sa vie ou celle de ses proches. Je ne ferai pas le listing des titres mais il a quasiment joué tous les titres phares de chaque album en se donnant à 200%. Il ne fait pas les choses à moitié. Il sue corps et âmes ses chansons au sens propre comme au sens figuré. Il offre aux 4Écluses un concert mémorable qui restera ancré dans la mémoire des fans de ce jour telles les notes cinglantes de sa Gibson qu’il n’a pas ménagé ce soir là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *