CREEPING FEAR : « Onward To Apocalypse »

CREEPING FEAR : « Onward To Apocalypse »

Genre : Death Metal Saignant

Par Romain RICHEZ

En cuisine comme en Death Metal, mieux vaut une galette bien saignante qu’une sauce indigeste voire une recette surgelée beaucoup trop réchauffée. Heureusement pour nous, fins gourmets que nous sommes, CREEPING FEAR et son Onward To Apocalypse sont de cette catégorie des grosses pièces cuites à point comme de l’onglet, catégorie qui ferra et fait déjà des décibels envoyés un régal pour nos incisives. Alors peu importe que le groupe sanguin soit A, B ou O+, puisqu’en l’occurrence le groupe sera CREEPING FEAR. Et par son Onward To Apocalypse, le quatuor Francilien nous livre une volée de Death qui tourne vite à la giclée démonstrative. Du coup, comme le dit sans doute Jésus lors de la Cène et ce, en dépit des affinités culinaires de chacun, « à table, ça va être juteux ! ».

Violent, brutal, old school et sacrément efficace, ce premier album offre neuf pistes de pur Death Metal qui détricoteront du mouton pendant plus d’une quarantaine de minutes. Entrechoquant les éléments de « base » du death (à savoir des gutturales sombres et puissantes, des mélodies sinueuses et un kit batterie en lambeaux), à des éléments plus « modernes » (notamment par la technique ou encore la production), Onward To Apocalypse réussi à allier l’indétrônable et l’héritage (« Divine Casualties », « Onward To Apocalypse »). Alors au diable, les simples penseurs arguant qu’il n’y a rien de plus ressemblant à un album de Death Metal qu’un autre album de Death Metal, CREEPING FEAR avance ici dans sa propre atmosphère Death qui, même si elle ne se démarque pas entièrement de ses influences, a le mérite d’insuffler un vent d’air chaud sur les braises de ce brasier Death Metal qu’est Onward To Apocalypse (« Spreading Disease », « Swallowed By Death »). Niveau thématiques, Onward To Apocalypse vogue des conditions terrestres aux souffrances humaines en évoquant, bien évidemment, la Religion voire rapidement le Tartare et les tourments des âmes (« Trenches Of Desolation », « Life Denied »). En fait, Onward To Apocalypse reflète indubitablement et fatalement la nature humaine, son histoire et son incapacité à rectifier et apprendre de ses erreurs (« Soiled, Tainted And Merciless », « As Vultures Fly, Battlefield Bleeds »). Mais au final, l’Homme a-t-il réellement un but ou une explication à son existence ? Aucune idée là-dessus, alors laissons « Disposable Existence » nous guider sur le sujet. Du coup, pourquoi dont ne pas redevenir cet animal primitif et contentons nous de la sainte maxime « œil pour œil, dent pour dent et une testicule pour une testicule » ? Quoi qu’il en soit, ce premier album plonge directement CREEPING FEAR dans le grand bain de la scène extrême hexagonale. Mais surtout à l’instar de l’artwork de ce Onward To Apocalypse, les neuf titres de ce debut album propulsent avec un bon coup de pied au cul CREEPING FEAR pour que les quatre finissent comme un ange déchu à ramper les dernières marches menant au seigneur de la reconnaissance et de l’absolution.

Avec Onward To Apocalypse, CREEPING FEAR offre de quoi crucifier une vierge, dépecer un cochon ou encore brûler quelques églises (comme quoi, il n’y a pas que Cofidis qui s’amuse avec les préjugés…). Avec Onward To Apocalypse, CREEPING FEAR offre de quoi se faire bouffer par les vautours blafards de nos sociétés modernes ou antiques. Mais avec Onward To Apocalypse, CREEPING FEAR offre surtout un très bon disque de Death Metal qui ravira les adorateurs du genre et qui fera trembler les murs de pas mal de salles obscures. Sur ce, je vous laisse vaquer à vos sacrifices auditifs et à vos odes malsaines !

Pour les fans de : Deicide, Vital Remains, Suffocation, Hate, Dying Fetus, Hypocrisy etc.

Tracklist :
  1. Life Denied
  2. Divine Casualties
  3. Swallowed By Death
  4. Trenches Of Desolation
  5. Onward To Apocalypse
  6. Spreading Disease
  7. As Vultures Fly, Battlefield Bleeds
  8. Soiled, Tainted And Merciless
  9. Disposable Existence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *