CHESTER BENNINGTON, trois mois plus tard

Chester Bennington | by Masteryker

CHESTER BENNINGTON, trois mois plus tard

Par Améline VANGHELLE

Chester Bennington from linkin park
Chester Bennington by by_2eight (Wikimedia Commons)

CHESTER, c’était une voix qui me suivait depuis presque quinze ans maintenant. Quelqu’un qui a toujours été là et qu’on finit par ne plus voir, tant on est habitué à sa présence.

Comme beaucoup, j’ai découvert LINKIN PARK à l’adolescence et le groupe a été ma porte d’entrée vers un univers musical que je ne connaissais pas. J’ai adoré HYBRID THEORY, et plus encore METEORA et puis après j’ai pris du recul. J’aimais moins mais j’écoutais toujours par curiosité au moins une fois ce que proposait le groupe. Il y avait toujours deux ou trois chansons qui faisaient écho dans les albums qui ont suivi mais l’entrain n’était plus le même.

Pourtant je n’ai jamais oublié CHESTER BENNINGTON et sa voix si singulière. D’une part parce que même si je n’écoutais plus leurs nouveaux albums, j’écoutais toujours avec le même plaisir des chansons comme « Numb, Somewhere I Belong, Crawling » ou encore « In The End » malgré les années.

Apprendre la mort de CHESTER m’a fait quelque chose, parce que j’adorais sa voix et les messages qu’elle pouvait transmettre. J’ai été touchée d’apprendre que plus jamais, nous n’aurions la chance d’entendre cette voix si unique au charme si particulier. J’ai fait un aller-retour dans l’adolescence, quand les chansons de LINKIN PARK résonnaient en moi. Je me suis dis que d’autres n’auraient pas cette chance. Aujourd’hui, je regrette de ne pas m’être donné la peine de me déplacer pour voir les concerts du groupe donnés en Europe dans les festivals, alors que je me disais que j’allais le faire depuis dix ans.

Pour finir, je dirais juste que CHESTER était un artiste de grand talent, parti trop tôt malheureusement. Il restera l’une des plus belles voix de sa génération, honorée par de nombreuses manifestations partout dans le monde. Une personne qui je pense, ne sera pas oubliée.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *